Eurallia Finance accompagne Arto Knife Technologie dans sa levée de fonds

Eurallia Finance Clermont-Ferrand accompagne Arto Knife Technologie dans sa levée de fonds auprès du Crédit Agricole Centre France et Sofimac Partners.

Arto Coutellerie tranche dans le vif et plante le décor d’une Coutellerie Art-Design. Arrivés à un niveau de qualité extrême, le résultat est rasoir pour toutes les nouvelles gammes de couteaux qui peuvent passer le test de la feuille, chose très rare ! Avec un nouveau concept EDT « Every Day a Tool », unique au monde, placé en prix, innovant, performant et adapté à notre temps, sa nouvelle gamme de produits a remporté un vif succès à l’international (Etats-Unis, Canada, Québec…).

Proche des logiques d’innovation sociale, en particulier de celles sur les nouveaux modèles économiques pour penser des produits et des services pour tous, Cyril Ganivet, y a consacré tout son talent depuis plusieurs années pour aboutir à une démarche complètement différente a ce qu’on a l’habitude de voir.

Adaptées à leur époque, les nouvelles gammes de produits commercialisées depuis peu sont le fruit d’une démarche du « Design Thinking », cette démarche de questionnement, de déconditionnement par rapport aux repères habituels, qui amène à réinterroger les problèmes posés : « si on demande à un designer Arto de dessiner un couteau à huîtres, il cherchera d’abord un autre moyen pour ouvrir une huître » pour être différent et fournir des produits et services, « performant, simple, sécuritaire, ergonomique, efficace, innovant, moderne, robuste et … fun » !

Son succès, il le doit aussi (surtout?!) à sa maîtrise de l’histoire du couteau ; passionné, ce chef d’entreprise sait détecter et révéler des talents rares, « 100% art », dans son atelier capable de réaliser de véritables œuvres d’art, des bijoux grâce à un travail que moins de 10 personnes au monde font grâce notamment à la méthode artisanale du scrimshaw : c’est une gravure manuelle, à main levée dans la masse de l’ivoire, avec aucune possibilité d’erreur. Sinon, c’est fini ! Le dessin est réalisé en griffant l’ivoire, comme un tatouage, avec une aiguille titane (faite maison, bien sûr!)

Avec la vision, le dessin, la maîtrise du « Art Knife Technologie », la remise perpétuelle en question et le penser autrement, « briser les codes » devient un jeu d’enfant pour ce coutelier de Thiers qui n’a pas fini de nous surprendre.

Pour en savoir plus : http://www.arto6644.com/

Responsables de l’opération